Solvants usés | CD2E
Vous êtes ici :
Créer un compte   Connexion   
Solvants usés

DSE

Définition
Un solvant est un liquide capable de dissoudre un autre liquide, un solide ou un gaz. Les solvants sont employés pour le nettoyage et la dilution en majorité dans l’industrie (chimie, pharmacie, mécanique, imprimerie, fabrication et utilisation de caoutchouc…).
Ils sont également présents, en quantités dispersées, dans l’artisanat (carrosserie, mécanique, vernisseurs, pressings…), dans les laboratoires de recherche ou d’enseignement et jusque chez les particuliers (produits de nettoyage, détachants…). > Source « Valorisation et traitement des déchets en Picardie »Edition 2003 Ademe CR Picardie

On distingue deux catégories de solvants :

• Les solvants halogénés qui sont essentiellement des produits chlorés (trichloréthylène, perchloréthylène, dichlorométhane…)
• Les solvants non-halogénés (le toluène, l’acétone, le white spirit, les éthers…)

S’ils sont rejetés dans le milieu naturel, les solvants sont susceptibles de polluer l’air, l’eau, le sol. L’application de certains solvants est à l’origine de formation de Composés Organiques Volatils (COV) qui contribuent à la formation d’oxydants photochimiques tels que l’ozone. En cas de manipulation, un produit usé requière les mêmes précautions qu’un produit neuf (masque, gants).

Chiffres
La production annuelle avoisine 600 000 tonnes mais seulement 70 000 tonnes de solvants sont récupérées et régénérées en centres collectifs (14 sites de régénération en France). Ces tonnages n’incluent pas la régénération intégrée effectuée au sein d’un procédé industriel.

Réglementation 
Traitement
Réduction : la réduction des quantités de solvants produites se fait, en particulier dans le domaine des peintures et vernis (fabrication, application), en développant des produits sans solvants : peintures à l’eau, peintures en poudre. Actuellement, la volonté nationale est de réduire les quantités de solvants, en particulier les chlorés.
 
Collecte et valorisation : La reprise par le fournisseur est en développement ; elle débouche dans de nombreux cas sur un acheminement vers des filières de valorisation.
Les fournisseurs (producteur ou distributeur) titulaires de la marque « retour » délivrée par l’ADEME, reprennent les solvants usés de leurs clients (www.ademe.fr).

Le service offert par le fournisseur à son client est :
• La reprise systématique des produits usagés
• L’organisation adaptée de la collecte, de la valorisation ou de l’élimination des produits usagés
• Le respect des règles de protection de l’environnement
• Les conditions économiques optimales du service

La valorisation des solvants, en particulier des chlorés est envisageable :
• Soit sur site pour les entreprises qui en détiennent des quantités significatives  (mise en place d’une unité de régénération par distillation)
• Soit en faisant appel à des entreprises spécialisées dans la régénération de solvants - La régénération constitue la technique de traitement à privilégier.

Traitement : Le traitement des solvants non régénérés, ainsi que les boues et culots issus des installations de régénération, doit se faire par l’incinération (traitement thermique avec valorisation énergétique de préférence), dans des installations spécialisées.
L’incinération est la seule solution pour les mélanges de solvants usés d’origine et de nature trop différentes. Certaines cimenteries détiennent une autorisation leur permettant d’accepter ces mélanges