métaux ferreux et non ferreux | CD2E
Vous êtes ici :
Créer un compte   Connexion   
métaux ferreux et non ferreux

DND

Définition :

Il existe 2 grandes familles de déchets métaux :

  • les métaux ferreux (ou ferrailles) correspondants aux déchets de fabrication et de transformation des métaux et des objets métalliques en fin de vie et mis au rebus
  • les métaux non ferreux comprenant tous les métaux sauf le fer à l’état pur ou faiblement allié (inférieur à 10%). Ce sont principalement le cuivre, l’aluminium, le zinc, le plomb, l’étain, le chrome et le nickel.

Chiffres :

En 2006, la production nationale de métaux ferreux était de 14,5 millions de tonnes (progression de 4% par rapport à l’année précédente). La récupération de ces métaux est supérieure à 80%, et elle était de 12,7 millions de tonnes de ferrailles en 2001.
En 2000, un peu plus de la moitié des métaux travaillés par les l’industries de la métallurgie provenaient de la récupération. (Source : FEDEREC).

La production de métaux non ferreux était supérieure à 2,63 millions de tonnes en 2003. 1,55 millions de tonnes de ces métaux ont été recyclés cette même année, le taux de récupération des métaux non ferreux est donc de 59%. (Source : FEDEREC).

Réglementation :

  • Les déchets de métaux sont des déchets non dangereux s’ils ne sont pas souillés, mais sont considérés comme déchets dangereux dès lors qu’ils sont souillés par des produits dangereux.
  • Les déchets de métaux précieux sont des déchets dangereux.

Les métaux sont employés dans de nombreux domaines et se retrouvent ainsi concernés par différentes réglementations :

  • les métaux des D3E ou Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques
  • les métaux des VHU ou Véhicules Hors d’Usage 
  • les emballages (souillés ou non) contenant des métaux 
  • Plus d'infos ici sur la réglementation des déchets ferreux et non ferreux - Consultez aussi les fiches de chacun des déchets énumérés ci-dessous dans notre liste!

Perspectives réglementaires :

La Directive Européenne n°2004/12/CE fixe des objectifs de valorisation et de recyclage pour les déchets d’emballages à l’échéance du 31 Décembre 2008. Il fixe notamment un recyclage de 55% au minimum et de 80% au maximum en poids des déchets d’emballages.

Traitement :

Le tri des métaux ferreux et des métaux non ferreux est possible, mais si les volumes de matières sont assez importants alors un tri par matières peut être réalisé.

Plusieurs techniques de tri existent à ce jour :

  • tri magnétique par Overband qui sépare les métaux ferreux des non ferreux.
  • sélection des métaux par courant de Foucault qui sépare les métaux magnétiques (inox, aluminium…) des métaux qui ne le sont pas (cuivre, plomb…).
  • tri manuel qui est une technique beaucoup plus fine et précise que les deux précédentes.

La collecte et/ou le traitement peut être fait par différentes structures :

  • le ferrailleur
  • les entreprises comme les fonderies qui utilisent les métaux comme matières premières
  • les centres de transits qui récupèrent et trient les métaux pour les revendre.

Liens utiles :

UIMM : Union des Industries et Métiers de la métallurgie
www.recyclacier.com : association apportant des informations sur les déchets (et leur traitement) d’emballage métallique.
FEDEREC : fédération de la récupération, du recyclage et de la valorisation
www.ffacier.org : site de la fédération française de l’acier.
http://www.ecologie.gouv.fr
www.ademe.fr
www.legifrance.gouv.fr/