Bois et Palettes | CD2E
Vous êtes ici :
Créer un compte   Connexion   
Bois et Palettes

DND

Définition

On distingue 3 catégories de déchets du bois :

1. Déchets de bois non adjuvantés : Copeaux, poussières, fines, etc issus de la transformation primaire du bois. 
2. Déchets de bois faiblement adjuvantés : Les déchets de bois qui ont été traités par des produits peu dangereux ou contenant une faible quantité d’adjuvants. Poutres, palettes, caisses…
3. Déchets de bois fortement adjuvantés : Les déchets fortement imprégnés ou souillés tels que charpentes, meubles, certains déchets de démolition, panneaux de particules, bois créosoté, poteaux télégraphiques traités CCA ou cuivre organique, copeaux ayant servi pour absorber un produit dangereux …

Chiffres

National (en 2004) /1 :

 * 12 millions de tonnes : entreprises premières et secondes transformations
 * 4 millions de tonnes : chantiers du bâtiment.
90% du gisement de déchets bois produits au sein des entreprises de 1ère et seconde transformation sont déjà valorisés. /2

En Nord Pas de Calais :

La production régionale est estimée à entre 100 000 t et 150 000 t en 2004. Le cd2e a mené il y a quelques années une étude pour l’évaluer plus précisément.

Réglementation   

Les bois de rebut souillés ou traités sont, en fonction de leur teneur en substances dangereuses, considérés comme des déchets dangereux et doivent donc être éliminés par les filières de traitement adaptées.Certains déchets du bois souillés ne sont pas des déchets dangereux, mais néanmoins ne peuvent pas être brûlés dans des installations de combustion bois.

Voies d’élimination

Valorisation matière: 

 * Fabrication de pâte à papier
 * Fabrication de panneaux de particules, de produits composites
 * Réemploi des emballages et palettes
 * Par carbonisation pour la fabrication du charbon de bois

Noter que le bois ne peut pas être réutilisé indéfiniment dans les mêmes domaines d'applications car les fibres de cellulose se raccourcissent au cours des opérations de transformation.

Valorisation agronomique :

 * Compostage
 * Paillage en horticulture pour les écorces
 * Litières animales pour les sciures et copeaux

Valorisation énergétique:

Par combustion en chaudières à usage collectif ou industriel et chauffage individuel.

Recyclage des palettes

Le reconditionnement de palettes concerne plus de 440 millions de palettes par an en France.
Cette activité de reconditionnement peut se décomposer en 3 étapes :
 - collecte et classification,
 - vérification et éventuellement remise à niveau des caractéristiques mécaniques,
 - revente aux utilisateurs.
Les palettes de taille standard peuvent facilement être réparées et réutilisées. Les palettes usagées en fin de vie, c'est à dire celles qui présentent trop de dégradations pour être économiquement réparées ou celles en bon état ou potentiellement réparables qui, compte tenu de leurs caractéristiques (hors format standard), ne conviennent plus aux exigences ni aux besoins du marché, peuvent être valorisées :
> en valorisation matière : broyage et déferraillage pour la fabrication de panneaux de particules
> en valorisation énergétique : broyage et déferraillage pour utilisation comme combustible. (source: www.arecpc.com)

D'autres sites Internet sont également à visiter sur ce thème:

/1 Etude CTBA (Centre Technique du Bois et de l’Ameublement), citée sur le site de l’ADEME
/2 Etude Andersen, pour le compte de l’ADEME, citée sur le site de l’ADEME