LES CONCEPTS DE L’ECO-TRANSITION | CD2E
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies

LES CONCEPTS DE L’ECO-TRANSITION

La reconversion du tissu économique est en cours et s’appuie sur un nouveau modèle plus soucieux de son impact sur l’environnement, attentif aux nouveaux défis sociétaux et prenant en compte la capacité d’initiative et de créativité de la population.
L’enjeu est de mieux intégrer les avancées de la recherche, le transfert de technologies, l’impact sociétal de l’innovation et les nouveaux comportements et usages, signes avancés des marchés du futur.

L’Économie Circulaire

Sa première définition se résumait en une phrase : « … donner au facteur écologique, indispensable à la préservation des écosystèmes, une place centrale dans le cycle de production industrielle de richesses… » . Elle s’est appuyée sur 6 axes principaux  :
  x  Une utilisation « drastique et limitée » des ressources non renouvelables
  x  Une utilisation efficace et modérée des ressources naturelles renouvelables
  x  Une production propre, et une consommation et des échanges  au niveau des marchés moins hostiles à l’égard de l’environnement
  x  La mise en place de l’ACV comme outil d’évaluation à toutes étapes produits / process / procédés
  x  La valorisation des déchets en priorité comme « ressources »
  x  Le Traitement des déchets ultimes de façon respectueuse vis-à-vis de l’environnement.

L’Économie de Fonctionnalité

L’économie de fonctionnalité consiste à substituer à la vente de biens la vente de solutions intégrées produits-services liées aux fonctions assurées ( ex automobile = mobilité) en consommant moins de ressources et d’énergie en créant des externalités environnementales et sociales positives
Elle s’appuie sur deux leviers :
  x  La mobilisation de ressources immatérielles (confiance, compétence, pertinence d’organisation)
  x  et les dynamiques de coopération (en interne, avec les clients et les partenaires).
La solution proposée s’inscrit dans une sphère fonctionnelle (mobilité, santé, habiter, etc.) regroupant des acteurs issus de différents secteurs d’activité, et contribue à progresser dans une logique de développement durable.

L’Économie de Coopération

Dans notre contexte de crise économique, sociale et environnementale, et face au souhait de satisfaire autrement ses besoins, de consommer mieux en intensifiant l’usage des ressources et de démocratiser l’accès de tous au marché … on rencontre  actuellement un vaste changement culturel dans notre société : les nouvelles générations sont connectées en permanence à Internet, elles sont de plus en plus sensibilisées sur les nouveaux enjeux de développement durable et souhaitent pouvoir reprendre la main ; et il est indéniable qu’aujourd’hui, ces nouvelles générations sont beaucoup moins attachées à la propriété et cherchent à construire leur identité autour d’un réseau de partage….
Tous ces éléments de contexte sont donc favorables à l’émergence de cette nouvelle économie collaborative. L’économie collaborative représente tout simplement toutes les nouvelles formes de partage, d’échanges, de location entre particuliers qui sont permises par les sites internet. Cette économie est révolutionnaire puisqu’elle se base sur un concept « horizontal »régentée par des places de marché quand l’économie « verticale »classique se base sur des relations linéaires du fabricant au consommateur… Il apparaît aussi que ce modèle pourra réinterroger les collaborations entre entreprises, à l’instar du mouvement qui s’initie dans le secteur du bâtiment autour des « groupements d’entreprise »…

La Pensée Cycle de Vie

La « Pensée Cycle de Vie » », qui se base et utilise l’outil de l’A.C.V. (Analyse en Cycle de Vie), permet de se doter d’une méthode d’appréciation des activités économiques (conception de produits, de process, utilisation  des ressources, usage des équipements, gestion de leur fin de vie, etc…) et d’évaluer leurs impacts à tout niveau et à tout moment sur l’environnement et la santé. Ses dernières évolutions lui permettent aussi, au travers de l’A.S.C.V. (Analyse Sociale du Cycle de Vie). et de l’A.C.V territoriale, de mesurer les impacts sociétaux de ces mêmes activités.

Vous avez un projet ACV / éco-conception ? Contactez l'équipe [avniR] by cd2e !