Visite de la ressourcerie du SYMEVAD, moteur en région de l’économie circulaire | CD2E
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies

Visite de la ressourcerie du SYMEVAD, moteur en région de l’économie circulaire

La ressourcerie du SYMEVAD : Zéro déchet , Zéro gaspillage !

Le SYMEVAD (SYndicat Mixte d’Elimination et de VAlorisation des Déchets ménagers) est moteur de l’économie circulaire et de l’économie sociale solidaire en Hauts-de-France depuis 2007.

C’est un acteur majeur en région mais également au niveau national pour le réemploi, le recyclage des déchets et la consommation responsable. Son objectif est clairement affiché : "Zéro déchet, Zéro gaspillage" !

Le SYMEVAD en quelques chiffres

Au total, 3 communautés d’agglomération (Hénin-Carvin, le Douaisis et Osartis-Marquion), regroupant près de 325 000 habitants, bénéficient des installations du SYMEVAD.

Le SYMEVAD est l’une des 8 EPCI de France choisies par l’ADEME pour tester le Label Economie Circulaire.

Les installations représentent 12 déchèteries réparties sur les 3 territoires :

  • une unité de tri valorisation matière énergie à Hénin-Beaumont,
  • un centre de valorisation de déchets organiques à Vitry-en-Artois,
  • un centre de tri des emballages à Evin-Malmaison,
  • une ressourcerie basée également à Evin-Malmaison, avec 4 magasins associés.

La ressourcerie : un concept innovant alliant économie circulaire et économie sociale et solidaire

Thierry Bouche, responsable Prévention au SYMEVAD, nous a fait visiter la ressourcerie, ce concept innovant permettant au SYMEVAD de se démarquer des collecteurs-trieurs traditionnels, en mettant l’accent sur le réemploi et l’insertion par l’emploi.

La ressourcerie permet d’allonger la durée de vie des produits dont les propriétaires n’ont plus besoin. Les produits sont déposés volontairement par les citoyens ou collectés.  Une fois sur place, les déchets sont triés en fonction de leur état. Si l’objet est en bon état ou partiellement abimé, il est réparé et/ou relooké en passant par différents ateliers présents sur le site : atelier de sablage, de réparation mécanique, de réparation d’électroménager, menuiserie et customisation. Une fois réparés les objets partent dans les magasins de la Ressourcerie pour être revendus à bas prix.  S’il ne peut pas avoir de seconde vie, le produit est démantelé et chaque matière est orientée vers une filière de valorisation adéquate.

Le SYMEVAD est le plus gros point de massification de l’Economie Sociale et Solidaire pour 3 filières à Responsabilité Elargie au Producteur avec :

  • 1200 tonnes de DEEE (déchets d’équipement électriques et électrotechniques),
  • 900 tonnes de DEA (déchets d’éléments d’ameublement),
  • Néons et lampes.

Economie circulaire rime avec économie sociale et solidaire

C’est ainsi que la ressourcerie du SYMEVAD sert de tremplin vers l’emploi pour les 45 personnes en insertion, encadrées par 8 salariés en poste fixe, permettant la redynamisation de territoires durement touchés par le chômage. L’animation de la ressourcerie est le rôle de l’association Dynamique Insertion Emploi (D.I.E.).
Le syndicat continue sur sa lancée car bientôt de nouvelles ressourceries verront le jour sur le territoire de deux autres communautés de communes.
Rendez-vous sur le site web du SYMEVAD et participez aux prochaines visites organisées régulièrement !

En savoir plus